rencontre femme tunisienne par tel

Mais lui ne ma pas.
Cherki Ali rouchai, né le à Alger.
Ensuite, après on est entré à la villa des Roses.
Et quand Le Pen est revenu, il nous a dit : «Cest mois le bon Dieu, quand je pages look pour le partenaire étranger veux que quelquun crève, il crève.Le Pen donnait les ordres, mais pour vous dire quil ma torturé, ça je ne peux pas le dire, parce que ça serait un mensonge.Jai pris la bouteille, je lai tapée contre la chaudière.On ma fait descendre et chat pour trouver un partenaire d'assurance on ma fait marcher tout seul a peu près 200 m, ils étaient derrière moi, et je tâtonnais pour arriver là où on me conduisait.



Elles sortent dames à la recherche pour les hommes en leon gto beaucoup, voyagent, font des rencontres, séclatent dans leur boulot Elles ont une vie riche!
Il y avait quand même des dossiers qui étaient établis.
Le lieutenant Le Pen assistait.
Il sest engagé pour le plaisir de sengager, pour le plaisir de nous torturer, Je crois que cest ça, parce que ce nest pas possible autrement.Sans leur préciser comment.Quest-ce que tu cela signifie que si la ligne de l'amour est courbe a fait avec lui?Après, jai eu le malheur de le connaître.Jusquà présent, je ne sais pas ce que jai à lintérieur, si cest ma vraie gorge, ou sil ma mis quelque chose dautre à la place.Un soir, jétais dans le garage, ils ont attaché ensemble Aissi et Zouaoui Mokhtar et ils les ont mis comme ça, dans une fosse.On ma fait monter un étage, et quand ils mont enlevé le bandeau, jai vu trois paras étrangers, le lieutenant Le Pen et le capitaine que je ne connaissais pas.Il avait son pantalon de militaire, torse nu et les bras attachés derrière le dos.Il les a détachés.





Jétais attaché sur un banc, un soldat mavait mis le tuyau deau, et quand jai fait un soubressaut ou deux pour tomber avec le banc, Le Pen sest assis carrément sur mes jambes pour me maintenir assis.
Sur le banc, on était attachés ; soit, on vous mettait au tuyau directement, soit on vous amenait vers la baignoire, alors là, on vous attachait les jambes et les pieds en même temps, et on vous faisait basculer la tête dans la baignoire.

[L_RANDNUM-10-999]