En chiffres 1,76 million de familles monoparentales ont été recensées en France en 2005, soit 2,5 fois plus qu'en 1968.
«Si je rencontrais quelqu'un, je ne le présenterais pas à je cherche femme pour amitié à séville mes filles tout de suite, ça serait irresponsable, tranche Sandrine.
Nos colocs utilisent la salle de bain, la cuisine, le salon, le jardin On prend souvent nos repas ensemble.Plongées dans des préoccupations matérielles au"dien, Marie, Carole et Malika n'y pensent pas encore.Et de l'autre côté, il peut déduire la pension alimentaire de ses impôts.Les femmes mettent en général plus de temps que les hommes à retrouver l'amour.Marie est elle aussi devenue une adepte de la débrouille, depuis sa séparation, l'année dernière.Au programme : décider des prochaines émissions de la nouvelle webradio «Mères en ligne» lancée par les associations 100 Mamans et Soleterre, grâce au financement de lUnion européenne.Mais Marion, 41 ans, mère de deux enfants (5 et 3 ans) et manager dans un cabinet de recrutement à Marseille, n'a pu s'y résoudre.Malika se constitue petit à petit un réseau de voisins et d'amies de square sur lesquelles elle peut compter.Les seules choses que j'achète neuves, ce sont les chaussures.74 des mères solo le sont après une séparation ou un divorce, 15 ont choisi d'avoir un enfant seule, 11 sont veuves.Article mis à jour le 05/01/16 12:32.



Partager sur, andres Rodriguez - mComment les mères célibataires parviennent-elles à jongler entre maison et travail pour élever leurs enfants?
Le gouvernement doit faire un effort : c'est une bombe à retardement qui va exploser un jour, si on ne les aide pas aujourd'hui prévient Christine Kelly.
Enfin, les associations comme les Restos du Cœur ainsi que la Croix-Rouge nont pas le droit de vous interdire un panier repas.La précarité nest pas une fatalité et, bien que vous ayez limpression que vous nen verrez jamais le bout, noubliez jamais que vous êtes de belles personnes, des êtres-humains et non des «avoir-humains».Il est accordé par la Commission dAction Sociale (cgos) de votre CAF.De son côté, le gouvernement expérimente depuis le 1er octobre 2014 dans vingt départements, dont Paris, un système de garantie en cas de pension alimentaire impayée.Au début, après la séparation, ma fille aînée avait des réactions de rejet quand un homme me parlait.«Sans mes parents retraités, qui habitent à proximité et prennent le relais quand une de mes filles est malade ou quand je dois partir deux jours en déplacement, je n'y arriverais pas.Seule, avec 1 enfant, ce seront 228,67 euros, 274,41 euros pour deux et 335, 39 euros pour trois enfants.Les prénoms de ces témoins ont été modifiés à leur demande.



VaCAF (lorsque la CAF finance une partie de vos vacances et ce, dès lors que vous percevez au minimum une, allocation Familiale et sous conditions de ressources.

[L_RANDNUM-10-999]