Une proposition de Jeune Pied-Noir, c'est bien connu les méditerranéens ont le sang chaud et la répartie rapide!
Pour UNE charte DE courtoisie, entre dirigeants ET membres DES associations DE francais rapatries.
NE PAS etre pessimiste EN public.
Quoique je pense sur eux, je ne servirai jamais de témoin à charge." - Saint-Exupéry "Tu seras fidèle aux tiens, surtout quand la Nation les oublie ou les diffame", le 11ème commandement - André Rossfelder.Paradoxalement, le compatriote dont la démarche est différente devient un adversaire "interne" plus important que l'adversaire "externe".Et il y a des nouveaux chaque jour!Depuis 45 ans, avons nous été si mauvais que cela?LE respect DE LA parole donnee : * C'est rencontres sérieuses 72 la première de toutes les règles de vie en société : "parole d'honneur".Pour tous, du Président au simple citoyen, la parole donnée doit être une parole d'honneur!Par manque d'accès aux médias, même rencontres contacts skype les personnes les plus en vue ont un passé et un présent au service de la communauté rapatriée bien souvent méconnus.



Ces différences de choix entraînent souvent des mise à l'index, voire même des campagnes d'hostilité directes ou souterraines.
Il est aussi normal de connaître ceux qui postulent comme représentants de notre communauté.
Par le vote par exemple!Jeune Pied-Noir pense au contraire que la valorisation des multiples talents de notre communauté est une richesse commune.Quoi de plus agréable que de valoriser les réussites ou les bonnes initiatives de nos personnalités et responsables actifs?Il est donc capital de faire appel aux talents de toutes les bonnes volontés.JPN - " Puisque je suis d'eux, je ne renierai jamais les miens, quoi qu'ils fassent, je ne prêcherai jamais contre eux devant autrui.Indiquez aussi l'adresse Internet de votre site.



En premier lieu, diffuser ou rediffuser largement les informations valorisantes pour notre communauté et informer seulement quelques responsables des actions négatives menées contre elle afin de leur permettre de prendre une décision commune.
Les candidats à l'élection présidentielle n'ont-ils pas été contraints de s'engager à reconnaître la responsabilité de l'Etat français dans les drames de 1962?


[L_RANDNUM-10-999]