Jétais fort énervé." "Qui cétait, cet Antoine?" " Lamant de ma femme." "Vous en étiez certain?" " Ah oui, ça, jen étais certain.
À lire: Les femmes, ces menteuses, une maîtresse témoigne sad woman profile silhouette in dark.
Nous profitons de temps en temps de déplacement professionnel pour nous retrouver une nuit avec la crainte d'être découvert.
Nous avions le même humour, nous partagions les mêmes valeurs, les mêmes intérêts.
Couple : quel besoin de liberté?Les hommes se définissent beaucoup par leur réussite familiale.Jétais aussi très attachée à lui, mais je ne voulais pas dune relation avec un homme marié.Je pense quelques fois à partir, mais si c'est pour me retrouver seule, alors je préfère souffrir chez moi.Bien sûr, notre attirance se voyait, créant chez sa femme une jalousie qui l'a déstabilisé.



Bien sûr, si la femme est déjà en couple, il est possible quelle sinvestisse moins dans sa relation extraconjugale.
Mais il a fait un gros travail sur lui-même depuis lors.
Je ne crois pas.
Sauf que la situation a fini par me rendre dingue.Il a promis de venir me voir en personne pour sexpliquer.Mais on sattarde rarement à celle que vivent les maîtresses.Mais elles ne le font pas.Mais il est très rare quun homme séduise une femme en lui avouant demblée: «Je suis engagé et je ne laisserai jamais ma femme, je cherche une aventure.» La plupart du temps, il laisse entrevoir un espoir.Je pense qu'il a compris que j'avais changé mais ne sait pas comment.En outre, les sms à caractère sexuel quils a reçus lont plongé dans un état dexcitation, puis de colère ensuite, et les émotions lont emporté sur la raison.Il ne supportait pas la perspective dincarner à leurs yeux le rôle du méchant qui quitte leur mère.




[L_RANDNUM-10-999]