En Afrique orientale (Olduvai par exemple) labsence de brescia fille femme cherche homme grottes et dabri sous roche a privilégié les campements de plein air.
Les dents sont les parties les plus facilement conservées; leur usure peut donner des renseignements sur le régime alimentaire.
Ces hommes devaient probablement utiliser aussi des outils en bois qui ne peuvent pas être conservés.
Les groupes humains conservent un mode de vie nomade, cependant l'abondance et la diversité des ressources par rapport à l'âge glaciaire favorise un nomadisme sur des territoires plus restreints.Il débute en Europe il y a 10 000 an et s'achève rencontre echangisme gratuite vers -6000 ans.P.Il existe encore de nos jours quelques groupes de chasseur-cueilleur ou de pasteurs nomades.Son industrie lithique est basée sur la production d'éclats allongés, lames et lamelles, qui servent de base à la réalisation d'un outillage diversifié : grattoirs, burins, pointes de projectiles.Les temps anciens (Paléolithique inférieur, vers.a.) sont beaucoup moins riches et sont illustrés par des objets travaillés en pierre, généralement en silex, qui vont de simples galets cassés ( pebble culture) au début du Paléolithique à des silex grossièrement retouchés, enfin plus finement.L'homme chasse les animaux avec des lances ou en les piégeant; la découverte de pointes silex montre qu'il connaît également l'arc.



Ecriture cunéiforme (pour la traduction de la phrase, voir m ) sources DES illustrations Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris Institut de Paléontologie Humaine, Paris Musée de Paléontologie Humaine de Terra Amata, Nice Musée de Préhistoire des Eyzies de Tayac Musée d'Angoulème Encyclopédie Wikipedia National Geographic.
Les rares restes d'étoffe montrent que le tissage avait été également découvert.
Le soin apporté à la confection des outils polis n'a donc pas seulement des motivations techniques mais également esthétiques et sociales.Découvert par Kay Behrensmeyer en 1969, il a été répertorié sous le code KBS.L'analyse isotopique (C, N) du collagène des os de néandertaliens d'un site de Charente, daté d'environ 40 000 ans BP, montre que ces individus consommaient essentiellement de la viande de grands herbivores.On associe d'ailleurs le développement du cerveau à la consommation de viande.Les structures «aériennes» (toiture, peaux, branches) ne peuvent être retrouvées car elles ont disparu.Les restes humains peuvent donner des indications sur le mode de vie mais ils sont d'autant plus rares que les temps sont plus reculés.Le reste à découvrir Carilos, plan culture generale 28 ans Habite à Douala, Recherche un homme : Amour, Amitié, Discussions, Autre raison Seule le temps nous dira si nous avions trouvé la bonne personne Je suis une femme dynamique.3.5 Manifestations rituelles et artistiques Les restes de néandertaliens sont associés aux premières manifestations de préoccupations esthétiques ou symboliques: collecte de fossiles ou de minéraux rares, ocre (terre rouge utilisée comme pigment) utilisée probablement comme peinture corporelle?Par manque de bois les hominidés se sont servis du matériel solide quils trouvaient à disposition : des os de mamouths!On trouve encore des témoins de construction, des accumulations locale d'os d'animaux, de plantes, de coquillages qui indiquent des activités de chasse, de cueillette.


[L_RANDNUM-10-999]