Ainsi, en 1571, Philippe II créa le poste de «Cronista Mayor chargé décrire lhistoire officielle de lAmérique.
De crainte de ne pas recevoir assez, les hommes de Pizarro qui refusent que s'y mêlent ceux de Almagro, applatissent les objets à la masse pour s'assurer qu'une fois ces salles remplies, ils seront réellement à la tête d'une fortune colossale.
En effet, Titu Cusi note la supériorité des couple recherche homme doplim cavaliers espagnols quand ils quittèrent Cuzco en brisant un portail qui semblait un mur et galopèrent rapidement en remontant les pentes.
75 H 60 a, cherche amitié avec.14 Poupeney Hart,., (1991.Puisque Dieu rend grâce aux siens, qui portent en guise de guide son étendard qui est la croix, et ne souhaite pas que la Découverte soit menée par des tyrans.Mais lorsqu'il revient s'il a bien obtenu rentes et titres pour son compagnon d'armes, une rente conséquente (à prélever sur les richesses à découvrir le droit de porter des éperons d'or, c'est Pizarro qui a été chat rencontre ado désigné comme chef suprême des conquistadores du Pérou, Marquis.



61 Maticorena, Estrada, « Cieza de León en Sevilla y su muerte en 1554.
Le peuple de cet empereur est d'ailleurs occupé à rassembler par caravannes entières d'homme, de femmes et d'animaux curieux comme des gros moutons sur échasses avec un long cou et un regard dédaigneux appelés lamas.
Il arrive juste à temps celui-ci est déjà occupé à établir ses campements.
Le siège de Cuzco : un fait marquant de la conquête du Pérou.
Si vous vous aimez promenades sur.Mais Betanzos fut le seul à avoir la maîtrise de la langue quechua.Cette révolte commença avec lordre de Manco de tuer les Espagnols qui visitaient leurs encomiendas, mais elle cessa quand il fut arrêté après son départ de Cuzco.Et ceci, je crois, parce quà cette époque les conquistadors semployaient plus à assujettir les terres et à acquérir des richesses quà vouloir les connaître.Ils forcèrent la première porte murée et, quand elle céda, suivirent un couloir qui les amena à une autre porte murée où ils furent vus des Indiens qui leur lançaient beaucoup de pierres.Les conquistadors incarnaient un certain romantisme, ils personnifiaient aussi bien lidéal chevaleresque que la réalisation dune mission au service de Dieu et de sa majesté.Mais, pour Titu Cusi, le siège de Cuzco a mis en évidence la supériorité du Viracocha chrétien sur les dieux indigènes, et cest grâce à ce dieu chrétien que les Espagnols ont réussi.Bah, "on" lui donnera une sépulture chrétienne proche de la petite église San Francisco qu'on a fait construire entre temps à Cajamarca.L'Inca qui essaie plutôt de faire ami-ami avec les Espagnols, n'est pas farouche.Pour Guamán Poma, sinstalle alors dans les Andes un nouvel ordre dont la légitimité repose sur la christianisation des Indiens.




[L_RANDNUM-10-999]